Spiritualité

Le mois béni de Ramadan

By on mai 3, 2019

Nous vous souhaitons à toutes et tous un excellent mois de Ramadan en cette année 2019 chrétienne, 1439 hégirienne.

Puisse Allah nous accorder la force de le jeûner pour Lui et Lui Seul durant ses jours et de veiller durant ses nuits et qu’Il nous fasse miséricorde à toutes et tous.

C’est avec plaisir et émotion, que je partage avec vous le discours de notre bien-aimé Prophète (salla Llahou ‘alayhi wa salam) sur le mois béni du mois de Ramadan.

L’Imam Redha (p), citant la chaîne de transmission de sa lignée paternelle, rapporte de l’Imam Ali (p) : « Un jour, le Prophète (salla LLahou ‘alayhi wa salam) nous a tenu les propos suivants:

« O gens ! Le mois de Dieu est arrivé à vous avec la Bénédiction, la Miséricorde et le Pardon. C’est le meilleur des mois pour Dieu, ses jours sont les meilleurs des jours, ses nuits les meilleures des nuits, ses heures les meilleures des heures.

C’est un mois durant lequel vous êtes invités à être les hôtes de Dieu et vous êtes placés au rang des gens honorés.

Pendant ce mois, votre souffle est glorification, votre sommeil adoration; vos [bonnes] actions sont acceptées et vos implorations exaucées.

Alors, demandez à Dieu, votre Seigneur, avec une intention sincère et un cœur pur, de vous faire réussir le jeûne et la lecture de Son Livre, car misérable est celui qui se trouve privé du Pardon de Dieu pendant ce mois grandiose.

Rappelez-vous, en ayant faim et soif, la faim et la soif du Jour du Jugement. Faites l’aumône à vos pauvres et à vos indigents. Respectez vos personnes âgées et soyez miséricordieux envers vos jeunes.

Renouez vos liens de parenté, faites attention à votre langue, détournez votre regard devant l’illicite et n’écoutez pas ce qui vous est interdit.

Attendrissez-vous sur les orphelins des autres, on s’attendrira sur les vôtres.

Repentez-vous de vos péchés auprès de Dieu et levez vos bras pour L’implorer aux heures de vos prières, car ce sont les meilleures heures pendant lesquelles Dieu, Tout-Puissant, regarde Ses serviteurs avec Miséricorde. Il leur répond s’ils s’entretiennent avec Lui, Il leur donne satisfaction s’ils L’interpellent, Il les exauce s’ils L’invoquent.

Ô gens ! Vos âmes sont prisonnières de vos actes, libérez-les en demandant pardon ! Vos dos sont alourdis par vos fardeaux, soulagez-les en prolongeant votre prosternation. Sachez que Dieu a juré, par Sa Puissance, de ne pas torturer ceux qui prient et ceux qui se prosternent, de ne pas les effrayer par le feu [de l’Enfer] le Jour où les gens se lèveront pour le Seigneur des mondes.

Ô gens ! Celui d’entre vous qui, pendant ce mois, offre le repas de la rupture du jeûne à un jeûneur croyant, aura auprès de Dieu [la récompense de] la libération d’un esclave et le pardon de ses péchés passés.

Quelqu’un dit: « Ô Messager de Dieu ! Nous n’avons pas tous, les moyens de le faire. » Alors il(s) répondit: « Evitez le feu [de l’Enfer], ne serait-ce qu’avec la moitié d’une datte ! Evitez le feu [de l’Enfer], ne serait-ce qu’avec une gorgée d’eau ! Car Dieu offre cette récompense même à celui qui utilise cette facilité quand il n’a pas les moyens de faire plus.

Ô gens ! Pendant ce mois, celui d’entre vous qui améliore son caractère aura droit au passage sur la Voie droite le jour où les pieds trébucheront ; celui qui soulage ses domestiques, Dieu lui atténuera son compte [son jugement]; celui qui s’empêche [de faire du] mal, Dieu le dispensera de Sa Colère le jour où il Le rencontrera; celui qui honore un orphelin, Dieu l’honorera le jour où il Le rencontrera; celui qui renoue ses liens de parenté, Dieu se rapprochera de lui avec Miséricorde le jour où il Le rencontrera; celui qui coupera ses liens de parenté, Dieu le privera de sa Miséricorde le jour où il Le rencontrera ; celui qui fait bénévolement une prière, Dieu lui inscrit l’acquittement de l’Enfer; celui qui accomplit une obligation, aura une récompense équivalente à celle de quelqu’un qui aurait accompli soixante-dix obligations pendant les autres mois ; celui qui prie beaucoup sur moi (le Prophète(s), Dieu chargera sa balance [de bonnes actions), le jour où les balances s’allègeront; celui qui récite un verset coranique, aura la récompense de celui qui aurait achevé la lecture de tout le Coran pendant les autres mois.

Ô gens ! Les portes du Paradis sont ouvertes pendant ce mois, demandez à votre Seigneur qu’elles ne soient pas fermées pour vous. De même, les portes de l’Enfer sont fermées, aussi, demandez à votre Seigneur qu’elles ne soient pas ouvertes pour vous. De plus, les démons sont enchaînés, demandez à votre Seigneur qu’ils n’aient pas de prise sur vous. »

L’Imam Ali dit: « Je me suis levé et j’ai dit:

« Ô Messager de Dieu ! Quelle est la meilleure chose à faire pendant ce mois? »

Le Prophète répondit:

« Ô Abul Hassan, la meilleure chose à faire durant ce mois, est de s’abstenir de tout ce que Dieu a interdit. »  »

Continue Reading

Spiritualité

L’amoureux de Dieu..

By on mars 29, 2018

Tiré de « Amour et Désir »

(…)
Lorsque l’amoureux s’échappe du piège du monde,
Il n’y a plus personne comme lui dans le royaume du cœur.
Pour triompher d’un seul bond le fardeau de l’épreuve,
L’on doit arriver à la station de ceux qui ont le cœur engagé.
Divinement, l’amoureux se fond dans Dieu;
Et comme dans un état d’ébriété, laisse derrière lui le monde.
L’amoureux sincère, totalement consumé,
Arrive dans le royaume des gens ivres au cœur en feu.
Tout ceci est légitime au nom du décret de l’amour
Si seulement le cœur est ivre et en amour.
(…)
Si tu es guidé dans le monde du cœur,
Ton âme apprendra à connaître l’amour soufi.
C’est un amour au sommet de tous les amours,
Etant fondé sur le vrai discernement et la foi.
Le soufi ne trille pas comme le rossignol.
Sa douleur, il la cache dans son cœur et ne l’exprime pas.
Le soufi ne passe pas son temps à sautiller de branche en branche,
Il passe plutôt sa vie en restant prosterné devant l’Objet Un.
Le soufi n’est ni attaché à la couleur ni à l’odeur du parfum comme la rose
Car la couleur de ses habits est incolore.
Le soufi n’est pas hypocrite comme la phalène
Car il n’est intéressé à rien d’autre en dehors de Dieu.
La ferveur du soufi ne se trouve pas dans sa tête
Comme c’est le cas de la bougie,
Sa passion est dans son cœur, mettant ainsi le feu à son âme.
Le cœur de l’amoureux soufi est livré à Dieu seul,
Lui qui est la cause d’étonnement chez beaucoup.
Bien que le soufi n’ait aucune connaissance de l’Essence de Dieu,
Son cœur est ivre du vin de Ses Attributs.
(…)
Le soufi n’aspire ni à l’un ni à l’autre monde,
Il ne se laisse distraire ni par le discours ni la discussion.
Puisque le Bien-Aimé du soufi est éternel et immortel,
L’amour soufi s’accroit jour et nuit, ne diminuant jamais.
Tel est le vrai soufi, attaché à Dieu,
Détaché de lui-même, et des deux mondes.
Il connait son Seigneur
Qui le guide à Lui-même.

Dr. Nurbakhsh

Continue Reading

Spiritualité

Les mérites du mois de Rajab

By on mars 28, 2018
Rajab

Les mérites du mois de Rajab ?

Le mois de Rajab avec les mois de Cha‘abân et de Ramadhân constitue les mois les plus honorés en Islam. En effet le Prophète (P) dit : «Le mois de Rajab est le mois béni d’Allah. Aucun mois ne l’égale quant à ses mérites est à son caractère sacré. Sachez que le le mois de Rajab est le mois d’Allah, tout comme le mois de Ch‘abân est mon mois et celui de Ramadhân est le mois de ma Umma.. Sachez aussi que celui qui jeûne un jour de Rajab aura obligatoirement l’agrément d’Allah, écartera de lui la Colère d’Allah, et l’une des portes de l’Enfer lui sera fermée.

Selon l’Imam Mûsâ Ibn Ja‘far (p) : «Quiconque jeûne un jour du mois de Rajab, l’Enfer s’éloignera de lui la distance d’un an et celui qui en jeûne trois jours, l’entrée au Paradis lui sera obligatoire ». Il (p) dit aussi : «Rajab est l’un des fleuves du Paradis. C’est un fleuve plus blanc que le lait et plus doux que le miel. Quiconque jeûne un jour du mois de Rajab, Allah-Il est Puissant et Sublime- l’abreuvera de ce fleuve».

Selon l’Imam Ja‘far al-Sâdiq (p), le Prophète (P) dit : «Rajab est le mois d’istighfâr (demande de Pardon à Allah) pour ma Umma. Multipliez-y donc l’istighfâr, car Allah est Pardonneur et Très-Miséricordieux. Et le mois de Rajab est appelé Rajab al-açab (le verseur ou le déverseur), parce que la Miséricorde y est déversée sur ma Umma à flot.Multipliez-y donc la récitation de la formule : «Sstagh-fir-Allâha wa atûbu ilayhi» (J’implore le pardon à Allah et je me repens auprès de Lui»

Rajab

Sâlim, un compagnon de l’Imam al-Sâdiq témoigne : «Un jour je suis allé chez l’Imam al-Sâdiq (p), alors qu’il ne restait que quelques jours du mois de Rajab. L’Imam (p) m’a regardé et m’a dit : «O Sâlim ! As-tu jeûné quelques jours de ce mois ? » «Non, par Allah, o fils du Messager d’Allah », lui ai-je répondu. «Tu as donc manqué une telle récompense spirituelle que Seul Allah – Le Puissant et le Sublime – en connaît la valeur ! Car c’est un mois qu’Allah a valorisé et dont Il a amplifié le caractère sacré. Il a rendu obligatoire l’obtention de Sa Grâce pour ceux qui y jeûnent» m’a-t-il dit. «Je lui ai demandé alors : «O fils du Messager d’Allah ! Et si je jeûne les jours restants, obtiendrais-je la récompense décernée à ceux qui y jeûnent ? » L’Imam (p) dit : «O Salim ! Sache que celui qui jeûne un jour de la fin de ce mois, sera à l’abri des tourments de l’agonie et des tortures de la tombe. Celui qui jeûne deux jours de la fin de ce mois, il obtiendra un laisser passer sur la Çirât (la Voie qui mène u Paradis). Celui qui jeûne trois jours de la fin de ce mois sera à l’abri des terribles épreuves du Jour de la Grande Terreur et obtiendra un relevé d’innocence de l’Enfer. »

Le jeûne pendant ce mois commande beaucoup d’autres récompenses spirituelles. Celui qui ne peut pour une raison ou une autre jeûner pendant ce mois, qu’il récite chaque jour 100 fois le tasbîh(Glorification d’Allah) suivant pour obtenir la récompense décernée au jeûne :

« Subhân-al-Llâhil-Jalîl-i ! Subhâna man lâ yanbaghî-t-tasbîhu illâ lahu ! Subhân-al-a‘azzil-akram ! Subhân man labis-al-‘izza wa Huwa lahû ahlun »

(Gloire à Allah, le Majestueux ! Gloire à Celui en dehors Duquel personne n’a le droit à la glorification ! Gloire à Allah le Plus-Puissant, le Plus-Noble ! Gloire à Celui Qui se revêt de la Puissance dont Il est tout à fait Digne !)

 

Continue Reading